Dans le cadre des actions agricoles du bassin versant de la Flume et de groupe Ecophyto 30 000 de la Flume animé par le CETA35, un essai d'association pois et orge de printemps a été réalisé chez un membre du groupe.

Dans quel but ?

Faciliter la gestion du désherbage et diminuer l'utilisation de produits phytosanitaires !


Dans le cadre des actions agricoles du bassin versant de la Flume et du groupe Ecophyto 30 000 de la Flume, nous avons testé l’association de pois et d’orge de printemps. Cet essai a été réalisé chez Vincent Grégoire (CETA Culture de La Flume et CETA Porc).  Chez Vincent, le pois de printemps est cultivé en pur depuis plusieurs années, et intégrer dans la ration des porcs. L’objectif du mélange est de favoriser la gestion du désherbage par rapport à du pois pur grâce au pouvoir couvrant de l’orge.

Avec environ 30% de rendement en plus dans les mélanges, une récolte facilitée par l’effet tuteur de l’orge et moins d’interventions phytos, les premiers résultats semblent assez prometteurs. Nous continuerons à travailler ce sujet les années à venir.

A l’occasion de la récolte, un article a été réalisé et publié sur le site d’Entraid’, vous y trouverez plus de détails : https://www.entraid.com/articles/moisson-association-pois-orge-essai-ceta-porc

Le verdict final sera donné lors du triage, une démonstration sera organisée à cette occasion lors de celui-ci (date prévisionnelle : 9 octobre).

 Quentin Levieux, animateur Culture CETA35

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus